Témoignage de Hubert Saint-Jevin

Sur le parcours de son père Henri Saint-Jevin

Etat des services de Henri Saint-Jevin

Je remercie M. Hubert Saint-Jevin pour m’avoir autorisé à publier sur mon site, l’état signalétique et des services de son père  Henri Saint-Jevin.

Bonjour et respect,

J’ai relevé les cahiers de campagnes de mon père. Voici ce que son livret militaire mentionne :

Campagnes militaires : Saint-Jevin Henri

Armée: Infanterie – 1er Régiment de Tirailleurs Marocains

Bureau de recrutement : Alger

Mon contrat a été homologué à l’Intendance de Rabat sous le n° 30

Grade : Sergent chef

Services accomplis: 4 ans 10 mois 28 jours

Arrivé à expiration de mon contrat, désirant bénéficier de la loi sur le désengagement des cadres et fait la demande de désengagement volontaire des cadres, accepté sous le n° 20043/SC/ »C.. »

Service de guerre accomplis avec le bénéfice de la campagne double 4 ans 2 mois 27 joursDécision portant dégagement des cadres n° 20043 Sc/Ch ?

Loi n° 46-607 – 5 avril 1946 – Article 20Limite d’âge : 3/11/1961Limite de durée des Services 17/03/1962

Livret Individuel :

N° d’inscription au contrôle nominatif: 1943/2566Année d’entré au service militaire : 1942Nom : Saint-JevinPrénom : Henri HubertNé le 3 novembre 1923Commune : MalakoffDépartement : AlgerRésidant à MénervilleEntré au service le 3/3/1942 comme Engagé pour 3ans.Nommé Caporal le 23/01/1943. a/c du 15/01/1943Entre à l’hôpital de Port Lyautey le 14/05/1943Inscrit au tableau d’avancement pour le grade de Caporal chef le 18/09/1943 a/c du 16/09/1943

Citations:

Ordre du Régiment n° 193 du 23/10/1943“Chef de pièce de Mortier de 60, calme et courageux. Le 29/09/1943 sous un violent bombardement a obtenu le rendement maximum de sa pièce, détruisant notamment un camion ennemi qui tentait de s’enfuir du col de San Stefano.”

A l’ordre de la Division n° 473 du 7/03/1945“Chef de groupe de mortiers, d’un calme et d’un allant remarquable, assurant des tirs précis et efficaces sur des objectifs fugitifs. Pris subitement à partie par une section ennemie, lors des combats du 5/02/1945 pour la possession de WESTHALTEN, a rapidement fait front, permettant la sauvegarde du matériel dans une situation particulièrement critique. Désigné plusieurs fois pour des missions de liaisons et de reconnaissances osées, en terrain particulièrement battu, s’est acquitté de sa tâche avec le plus grand courage et le plus entier succès.”

Décorations :

Croix de guerre: Etoile de bronzeCroix de guerre: Etoile d’argent

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *